"Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture", tel était déjà l’adage d’Hippocrate, intemporel et désormais…totalement tendance !

La beauté est passée d’un mode OUT (extérieur) à un mode INNER (intérieur).

Avant les idéaux de beauté étaient drivés par la Mode, l’image et le rêve visuel. Aujourd’hui la nourriture et le #food #healthy dans les posts Beauté sont légion ! Shoots de graines germées, instagram d’agrumes fermentés, multitudes d’huiles marbrées vantent peau radieuse et teint frais !

Les scandales divers et variés sur les perturbateurs endocriniens et autres poisons cachés, ont créé le trouble et la confusion, mais surtout la crainte. La nouvelle génération plus informée et plus brute veut du vrai. La santé avant la beauté ? Pas tout à fait, mais désormais les deux DOIVENT cohabiter.

Et pour cause. Les femmes n’acceptent plus d’être flouées et réclament information et transparence. A quand le WYSIWYG (What You See Is What You Get) dans la cosmétique : des listes INCI limpides comme de l’eau de roche au point que nous pourrions manger nos propres crèmes au petit déjeuner. La tendance est là et bien là. La pédagogie fait son chemin, les institutions grandissent. Mûrissent. Continuons à pousser et la santé gagnera, en préservant ce qu’il y a de précieux dans la cosmétique : le plaisir et le beau.

Certains râlent car c’est un séisme industriel et marketing. Nous, nous nous en réjouissons. Sincèrement. Noxidoxi travaille avec ses partenaires à gagner du terrain en ce sens. Déjà plus de 90% d’ingrédients d’origine naturelle pour nos produits, 99% même pour certains ! Mais parfois, la science met du temps, et on ne peut pas tout, en un simple claquement de doigts.

Continuons à exiger le meilleur en toute sécurité, consommateurs comme professionnels, et notre tour viendra. Et, enfin, les plus honnêtes seront récompensés de leurs efforts mais aussi, surtout, d'avoir tenu à leur éthique…