Quand la Silver economy rejoint la durabilité via l’éducation et l’émancipation des femmes, on ne peut que relayer l’info, voire la promouvoir.

C’est le cas de Barefoot College dont certaines d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler.

Barefoot College (littéralement “collège aux pieds nus”), fondé en 1972, situé à Tilonia en Inde, est un complexe de 7430 m2. Durant 6 mois, les étudiantes en formation suivent des cours dispensés par d’autres femmes illettrées ou semi-illettrées comme elles.

Ces centaines de femmes (dont de nombreuses grand-mères !) illettrées ou semi-illettrées de pays en développement et les moins avancés, sont ainsi formées par le Barefoot College pour devenir de véritables ingénieurs en énergie solaire.

Elles retournent ensuite dans leur pays ou village pour y installer des panneaux et des piles solaires dont elles assurent ensuite l’entretien et la réparation. Ces villages isolés trouvent ici la solution à la fois à leur besoins en énergie, leur isolement, leur autonomie sans parler du confort minimum de vie.

Bunker Boy, fondateur du collège, voit en cela un cercle vertueux incluant la protection de l’environnement, et l’éducation :

“Les grands-mères illettrées font preuve d’humilité, et il est facile de leur enseigner. Elles sont acquises à leur village et n’ont aucun désir de partir. Mais donnez un bout de papier à un jeune, et il s’en ira en ville pour trouver un meilleur boulot”.

“En donnant aux pauvres des régions rurales, accès à des technologies pratiques, Barefoot College démystifie ces dernières et les place entre les mains des villageois eux-mêmes.” - M. Bunker Roy, fondateur du Barefoot College

Bilan (2009) : 8700 unités solaires produisant 500 kilowatts (kW) par jour, 4100 lanternes solaires fabriquées, 574 villages et hameaux ainsi que 870 écoles ayant désormais l’électricité solaire.

Epilogue : Au vu du succès de sa formule en Inde, le collège Barefoot exporte désormais son concept et son programme dans d’autres pays en développement. L’Éthiopie et l’Afghanistan ayant été parmi les premiers.

Pour en savoir plus : Barefoot College a ouvert 549 écoles du soir en Inde. L'objectif étant d'offrir des cours aux enfants qui ne peuvent pas aller à l’école le jour parce qu’ils aident leurs parents.
Par ailleurs, les cours destinés aux adultes comprennent notamment une formation à la collecte de l’eau de pluie (www.globalrainwaterharvesting.org) et une autre où l’on apprend à construire des systèmes d’eau courante. Il existe aussi des cours d’artisanat pour aider les femmes qui restent à la maison à avoir un revenu. Barefoot College propose également des services de santé (il facture un montant minimal pour les médicaments) et sensibilise la population sur les questions d’hygiène.

Sources :
On Line Wipo magazine
L’Urgence de ralentir - de Philippe BORREL