Qualité de l’air et problèmes respiratoires | Blog Noxidoxi

Qualité de l’air et problèmes respiratoires

Les effets délétères de la pollution sur les voies respiratoires ne sont plus à démontrer. En effet, une mauvaise qualité de l’air peut être responsable de nombreux troubles respiratoires se traduisant notamment par une toux, un essoufflement à l’effort ou encore par une respiration sifflante. Pour savoir si la pollution est à l’origine de vos troubles respiratoires, il convient de connaître la qualité de l’air de votre environnement. Cette dernière se mesure en fonction de la concentration de l’air en agents chimiques issus de l’activité humaine telle que le trafic routier, le chauffage, l’agriculture et l’industrie. La qualité de l’air peut également être impactée par certains phénomènes naturels tels que les feux de forêt, la chaleur et le pollen. C’est pourquoi la pollution constitue un enjeu sanitaire majeur qui concerne aussi bien les zones urbaines que les territoires ruraux.

Comment la pollution affecte-t-elle les voies respiratoires ?

La pollution atmosphérique est un mélange complexe d’éléments gazeux, liquides et solides qui pénètre dans l’organisme par le biais des voies aériennes, mais également par la peau et la circulation sanguine. On distingue deux types de polluants :

-Les polluants primaires tels que les particules, l’oxyde d’azote et le dioxyde de soufre issus du trafic routier et de l’industrie

-Les polluants secondaires comme l’ozone et le dioxyde d’azote qui résultent de la transformation des polluants primaires suite à des réactions chimiques.

Lors des pics de pollution comme un épisode de smog, ces agents polluants se retrouvent en grande quantité dans l’air. L’ensemble de la population, et en particulier les personnes vulnérables telles que les fumeurs, les enfants et les personnes âgées, est alors susceptible de développer des troubles respiratoires. L’exposition chronique à la pollution atmosphérique constitue également un facteur de risque de développer une affection respiratoire.

Une fois que les agents polluants pénètrent dans l’organisme, ils provoquent des réactions en chaîne susceptibles d’altérer le bon fonctionnement du système respiratoire :

-Lorsque les bronches sont exposées à la pollution, elles se défendent en produisant du mucus en excès, occasionnant une toux et une irritation des voies respiratoires.
-En raison de leur effet irritant, certains polluants engendrent une réaction inflammation pouvant entraîner un rétrécissement des voies respiratoires.
-Lorsqu’elles atteignent la circulation sanguine, les particules fines contribuent à augmenter la viscosité du sang et par conséquent, le risque de caillot sanguin.
-En raison de leur action oxydante, les agents polluants accélèrent le vieillissement cellulaire et altèrent ainsi le bon fonctionnement du système respiratoire.
-Enfin, les particules fines empêchent le processus de détoxification pulmonaire naturel, contribuant ainsi à l’accumulation des toxines dans les voies respiratoires.

Quelles sont les principales pathologies respiratoires liées à la pollution ?

En raison de ses effets délétères sur l’organisme, la pollution peut aggraver, ou même déclencher, certaines pathologies respiratoires.
Parmi elles, l’asthme est l’une des affections les plus fréquemment rencontrées au sein de la population. Lorsque la pollution atteint les bronches d’une personne asthmatique, elle provoque une irritation susceptible d’occasionner un essoufflement, une toux ou une sensation d’oppression thoracique. De plus, les particules fines et l’ozone favorisent l’activité d’une protéine responsable de l’asthme allergique, augmentant ainsi la fréquence et l’intensité des troubles respiratoires chez les personnes asthmatiques.

Parmi les maladies respiratoires liées à la pollution, se trouve également la bronchite chronique. Cette affection est principalement liée à l’exposition prolongée à des composants irritants tels que le tabac ou le charbon de bois, mais certaines études ont permis de prouver qu’elle était aggravée par la pollution environnementale qui irritent les bronches.

L’emphysème fait également partie des pathologies respiratoires dont les symptômes peuvent être aggravés par la pollution. En effet, la réaction inflammatoire induite par les agents polluants contribue à altérer l’élasticité de la paroi alvéolaire des poumons. Cette dernière finit par s’épaissir et entraîner des difficultés respiratoires chroniques.

Comment se prémunir des effets de la pollution sur le système respiratoire ?

Même si pouvez contribuer à améliorer la qualité de l’air de votre environnement, il est difficile de ne pas s’exposer quotidiennement à la pollution, en particulier si vous vivez en milieu urbain.

C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour vous aider à prévenir les méfaits de la pollution sur le système respiratoire :

-Durant les pics de pollution évitez de pratiquer une activité physique en zone dense.
Préférez les environnements naturels et préservés de toute source de pollution pour vous évader et prendre l’air.
Consommez des aliments riches en antioxydants tels que les fraises, les noix et les framboises qui freinent le vieillissement cellulaire induit par les radicaux libres.
-Détoxifiez vos poumons à l’aide de plantes mucolytiques comme la menthe verte et l’eucalyptus qui fluidifient le mucus et favorisent l’expectoration des sécrétions bronchiques.
-Luttez contre la pollution intérieure en aérant quotidiennement votre logement et en utilisant des produits d’entretien naturels, à l’instar du savon noir, du bicarbonate de soude et de l’huile essentielle de citron.

Se protéger de la pollution passe par de nombreux petits apprentissages du quotidien dont nous devons ensemble prendre l’habitude pour nous protéger et protéger nos proches.

Et vous ? Comment ressentez-vous les effets de la pollution sur votre organisme ?
Faites-nous part de votre expérience et de vos astuces, rejoignez La Communauté #pollutiondetox pour nous protéger ensemble de la pollution au quotidien.

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.