Mieux consommer, une interview avec inès a | Blog Noxidoxi

Mieux consommer, une interview avec inès a

Pas de recette de lessive bio dans cet article. Je ne vous dirai pas non plus, que faire de vos fanes de radis.
Je vais vous raconter mon chemin vers le « mieux » en trois étapes : la déculpabilisation, la prise conscience et la priorisation, en espérant vous inspirer !

La déculpabilisation

Quand j’ai découvert l’expression – l’injonction – celle-ci m’a gênée, malgré le bel optimiste et la pieuse intention du concept. Je me suis demandé : mieux qu’avant ? Avant quoi ? Mieux que qui ? Mieux que moi, maintenant ? Mieux pour qui ?

Si j’avais été une lavandière portugaise de la fin des années 40, j’aurais certainement lavé mon linge au battoir, dans un bacquet avec un mélange de cendres et d’eau chaude et j’aurais trouvé ça bien, n’ayant pas connaissance d’une autre technique fantastique. Mais… je suis née en 1990, dans un pays développé. Alors comment résister au confort d’une machine à laver qu’il suffit de remplir et d’actionner en tournant un bouton et en appuyant sur un autre ? Comment remettre en question ce que mes modèles (ma mère,…) m’ont appris ? Surtout, comment résister à l’odeur de la lessive industrielle ?

L’expression m’évoquait quelque chose de désagréable, de mauvais, elle me culpabilisait, je ne me sentais pas en paix avec celle-ci. Je ne suis pas responsable du modèle économique linéaire. Je n’ai pas fait la révolution industrielle, c’était pas moi. Je peux essayer d’être le meilleur humain possible, de faire évoluer le système mais je ne souhaite pas porter une culpabilité qui ne me revient pas. Lorsque j’ai identifié cette gêne et compris cela, je me suis sentie plus sereine, libre et plus à même d’agir.

La prise de conscience

Je compose avec le monde dans lequel je suis née. Je suis l’un des très nombreux organismes vivants qui participent à former un écosystème qui évolue au sein d’un environnement. Tout est lié : qui fait du mal à la planète, ne se respecte pas.

J’ai une certitude moniste : nos intérêts – justes – particuliers et ceux de l’environnement convergent.
Ce qui est vraiment bien pour moi, l’est pour tout et pour tous.

Je m’arrête cependant un temps, sur la notion – et son emploi – d’intérêt collectif. J’observe que l’expression est présentée et reçue, systématiquement, comme un « dogme politique », un argument intouchable dont on ne questionne plus le bien-fondé mais qui sonne comme un compromis et tombe comme une sanction. C’est appuyer sur la préséance du fait social sur les individus. C’est lourd.

Je crois que si nous réalisons un travail de réflexion autour de ce qui est important pour nous, ce qui nous fait réellement envie, ce qui compte pour nous, cette notion deviendra beaucoup moins pesante et apparaîtra comme naturelle.

La priorisation

Charité bien ordonnée… J’essaie, avant tout, de réaliser ce travail sur moi-même en me posant les bonnes questions. Qu’est-ce que consommer mieux pour moi ? Qu’est-ce qui me fait vraiment envie ? Qu’est-ce qui va me faire du bien ?

C’est acheter mieux : plus beau, avec moins d’emballages, aux meilleures personnes. Parce que c’est plus agréable, plus joli sous l’évier de la cuisine, ça fait moins de poubelles à traîner puis à descendre. C’est aussi moins gaspiller. Je m’oblige à prendre du recul, identifier mes vrais besoins et apprendre à toujours mieux me comprendre pour acheter des produits plus qualifiés, de meilleure qualité et moins jeter. Avant le geste, c’est la réflexion qui rend la vie meilleure.

Bon, pour le plaisir, quelques « tips » :

Les shampoings et après-shampoings solides naturels Les Panacées

Les produits pour la maison vegan et rechargeables de What Matters

Les chocolats équitables, bio, Made in France et vegan Carrés Sauvages

Et bien sûr, la routine démaquillante et dépolluante NOXIDOXI !

 

Un article rédigé par Inès a – @inespectation, dans le cadre de notre initiative « Vie Dépolluée ».

Pour découvrir son univers:

LinkedIn: ines-a / Instagram: @inespectation & @lebitchclub

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.