A la découverte de la naturopathie!

Comment mieux prendre soin de ma peau?

En tant que naturopathe, la peau est l’un de mes organes préférés ! Car la peau n’a pas de secret, elle nous parle, elle nous démontre facilement son état de bien-être ou de mal-être ! Dans cet article, je vais donc vous dévoiler mes conseils de naturopathe pour prendre soin de votre peau de l’intérieur et de l’extérieur. Mais avant de commencer, une petite introduction s’impose ! Qui suis-je ? Je suis Margaux, naturopathe et sophrologue, installée à Lille ! Je me suis d’abord formée à la Naturopathie à Paris puis j’ai ajouté la Sophrologie à mes compétences très peu de temps après. J’accompagne dans les problématiques de la peau aussi bien en consultations individuelles qu’en ateliers collectifs dans la métropole lilloise. J’aime aussi partager mes astuces à mes heures perdues sur les réseaux sociaux. La santé de la peau est passionnante et une préoccupation qui nous concerne tous.

Qu’est-ce-que la naturopathie ?

La naturopathie est un art de vivre qui consiste à prendre soin de corps sur tous les plans (physique, mental, émotionnel, énergétique, écologique et spirituel) selon les lois de la nature. La naturopathie est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme 3ème médecine traditionnelle mondiale la Médecine Traditionnelle chinoise (MTC) et l’Ayurvéda. C’est notre médecine traditionnelle à nous occidentaux.

Le naturopathe par le biais de techniques naturelles prodiguera de manière personnalisée selon son tempérament à chaque individu des conseils d’hygiène de vie. Les techniques du naturopathe sont:

  • – L’alimentation ;
  • – L’exercice physique ;
  • – La gestion du mental ;
  • – L’hydrologie ;
  • – Les massages non-médicaux ;
  • – Les méthodes respiratoires ;
  • – La phytologie ;
  • – L’énergétisme ;
  • – Les techniques vibratoires.

Les 3 premières techniques mentionnées sont dites majeures et indispensables au bien-être global de chacun. Les autres techniques sont secondaires et s’ajoutent si besoin selon le bilan effectué par le naturopathe.

L’intérêt de prendre soin de son corps de l’intérieur pour la beauté de sa peau

« La peau se fabrique de l’intérieur vers l’extérieur ! »

La peau est un tissu vivant qui sert de frontière entre le monde intérieur et monde extérieur. Malheureusement, elle est continuellement agressée par le chauffage, la pollution, le calcaire, les rayons UV, les cosmétiques décapants, qui détruisent la flore bactérienne cutanée. C’est le seul organe observable directement, elle reflète l’état de santé de l’organisme et souffre directement des atteintes physiologiques de ce dernier. Pour prendre soin de la peau, il faut donc prendre soin d’elle aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.

La peau est un organe dit émonctoire, il participe à l’élimination de 2 types de déchets ; les déchets acides grâce aux glandes sudoripares et aux déchets colloïdaux grâce aux glandes sébacées.

  • – Si votre peau est desquamante et/ou irritante et/ou sèche, il s’agira de déchets acides. Une alimentation favorisant un bon équilibre acido-basique, donc riche en minéraux, et riche en acides gras essentiels sera à privilégier.
  • – Si elle a tendance à être suintante et/ou d’un aspect pustuleux et/ou avec de l’acné séborrhéique, il s’agira d’une élimination de déchets colloïdaux. Une alimentation hypotoxique et faible en graisses de mauvaise qualité sera à privilégier.
  • – Cependant, il est possible que la peau présente une élimination des deux types de déchets en même temps.

De manière générale, pour prendre soin de sa peau, il faut privilégier les aliments suivants :

  • Acides gras mono et poly insaturés contenus dans les huiles végétales crues 1ère pression à froid comme l’huile de noix, l’huile d’olive, l’huile d’avocat, l’huile de bourrage, l’huile d’onagre, l’huile de sésame etc. Mais aussi contenus dans les graines et oléagineux non-grillés et non-salés et dans les petits poissons gras (maquereaux, anchois, sardines, harengs…) ;
  • – Aliments bons pour la santé du microbiote intestinal (légumes lactofermentés, pâte miso non-pasteurisé, vinaigre de cidre non-pasteurisé, olives, bananes écrasées, féculents cuits puis refroidis, ail, oignon, propolis, levure de bière…) ;
  • – Les fruits et légumes crus et/ou cuits à la vapeur selon la capacité digestive de chacun ;
  • – Les aliments riches en zinc (produits de la mer, légumineuses trempées et germées, jaune d’œuf coulant, oléagineux, graines de sésame, germe de blé, champignons…) ;
  • – Les aliments riches en magnésium (oléagineux, graines germées, légumineuses trempées et germées, cacao cru, algues, légumes verts à feuille…).

A éviter en cas de troubles cutanés :

  • – Les produits laitiers animaux surtout ceux issus du lait de vache et pasteurisés ;
  • – Les viandes rouges et/ou grasses ;
  • – Les graisses « trans » que l’on trouve dans les biscuits, gâteaux, pâtisseries, margarines et dans divers produits industriels ;
  • – Les sucres raffinés que l’on trouve dans le sucre blanc, la farine blanche, les céréales blanches (pâtes, riz…).

Pour aller plus loin, l’activité physique favorise l’élimination des déchets, stimulent les organes d’élimination, favorise la circulation sanguine qui apporte des nutriments aux cellules de notre corps.
Buvez suffisamment d’eau faiblement minéralisée pour bien éliminer, l’eau est plus importante parce qu’elle emporte que parce qu’elle apporte !
De plus, pensez à changer régulièrement votre taie d’oreiller, idéalement tous les 2-3 jours.

Une belle peau nécessite une hygiène de vie globale avant tout!

L’astuce « anti-pollution » de Margaux

Avant d’appliquer quoi que ce soit sur sa peau, je conseille de pratiquer un brossage à sec. Cela s’effectue sur une peau sèche avant la douche ou le bain aussi souvent que vous le souhaitez. Sachant que la peau se renouvelle toutes les 24 heures, le brossage à sec permet de retirer les cellules externes endommagées par la pollution.

De plus, le brossage à sec stimule la circulation de la lymphe ce qui permet d’éliminer les déchets de l’intérieur également. Le brossage à sec a donc une double action interne et externe. Le brossage à sec s’effectue donc à nu, sur une peau sèche à l’aide d’une brosse en fibres naturelles.

Choisissez une brosse à poils plus ou moins souples selon la sensibilité de votre peau. Brossez des pieds jusqu’au cou. Ramenez la lymphe jusqu’aux ganglions lymphatiques (aisselles, aine, l’arrière des genoux, cou, haut du torse…) en faisant des petits cercles ou en ligne droite. Au niveau de la ceinture abdominale, effectuez des ronds dans la sens des aiguilles d’une montre, pareil pour la plante des pieds et la paume des mains.

Rédigé par: Margaux Leprévost, Naturopathe & Sophrologue

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.