Ma peau a changé pendant le confinement ! | Blog Noxidoxi

Ma peau a changé pendant le confinement !

La pollution est là. Vous la voyez sur le capot de votre voiture, l’apercevez au-dessus de la ville lors de vos randonnées en montagnes…
Et pourtant beaucoup ne remarque pas l’impact qu’elle peut avoir sur l’état de la peau au quotidien.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement, notre vie a changé. Nous ne sommes plus autant exposés à la pollution extérieure.

Cela signifie-t-il que notre peau a elle aussi changé ?

Depuis le début du mois d’Avril, NOXIDOXI réalise une série d’Interviews pour donner la parole à des personnes, hommes et femmes de tout âge, qui observent simplement les effets de la pollution sur leur peau et partagent leurs routines de soin.
Les résultats de ce changement d’environnement sont variables en fonction du type de peau, du lieu d’habitation, de la routine de soin, de l’alimentation, du taux de stress mais aussi des habitudes d’exposition à la pollution.

Le constat est toutefois systématiquement le même : « Oui, l’état de ma peau a changé, étant en quarantaine ».
J’ai la peau plus sèche ! J’ai le visage moins gras ! Il y a moins d’irritations et de rougeurs ! J’ai un meilleur teint ! J’ai plus de boutons ! » .
Bref, notre peau n’est plus la même.

 

Pour Juliette 19 ans et Lauren 28 ans, qui vivent toutes les deux dans le bassin Grenoblois, le changement est flagrant. Elles ont toutes les deux une peau plus sèche, voire très sèche sur certaines zones. Une surprise, quand on est habitué à une peau grasse !
Etant exposée à la pollution au quotidien, dans les transports en commun ou dans les bouchons des axes routiers, elles n’avaient pourtant pas pris conscience, que des particules grasses se déposaient sur son visage.
Sans avoir changé leur routine de soin pendant le confinement, le résultat est sans appel : Elles ont la peau sèche !
Une solution efficace pour se débarrasser des particules grasses qui obstruent les pores et hydrater en douceur : Le Nettoyant – Huile Démaquillante. Sa double action nettoyante et hydratante qui saura redonner à votre peau son état naturel. Associer à L’Exfoliant- Masque Vivifiant au beurre de karité, votre peau sera désincrustée et retrouvera tout son éclat, même face à la pollution extérieure.

 

Habitant à Marseille toute l’année, Thomas 19 ans est en théorie moins exposé à la pollution.
Ville de bord de mer, où l’air circule plus et la pollution stagne moins. Il n’en reste pas moins que Marseille est une ville dense avec de nombreux axes routiers et donc très polluée.
Il a, lui aussi, vu ce confinement comme positif pour l’état de sa peau : moins de particules grasses qui obstruent les pores et qui favorisent les irritations, une peau en meilleur état et des cheveux moins gras. Sa volonté est de conserver tous les bienfaits de la faible exposition à la pollution sur le long terme.
Les peaux agressées, comme celle de Thomas, s’abiment car elles sont très déshydratées et ne parviennent plus à rétablir leur écosystème naturel : zones de sècheresse, irritations, rougeurs…
On lui conseille donc d’intégrer à sa routine quotidienne, un sérum Hydratant, qui cible les trois couches de l’épiderme. Ses actifs naturels serviront à la fois d’agents hydratants et de boucliers anti-oxydants. Ce soin hydratant à base d’huile d’amande douce est particulièrement adapté à son rasage quotidien.

 

Pour Karine, 40 ans, qui vit en zone urbaine, la prise de conscience a été immédiate.
Habituée à sa peau mixte, avec une zone T grasse et le reste du visage sec ; elle a ouvert les yeux sur le lien entre l’état de sa peau et la pollution avec le confinement dû à l’épidémie de covid-19. « J’ai oublié d’appliquer ma crème hydratante un matin, et pourtant aucunes des sensations de tiraillements habituelles ne sont apparues ».
Moins exposée à la pollution, la peau de Karine respire, elle a moins d’impuretés, moins de points noirs.
Afin de l’aider à réduire le nombre de produits qu’elle pourrait utiliser, on lui a proposé Le Nettoyant-Démaquillant, à base de 2 huiles végétales. Pour Karine, l’action anti-oxydant, l’aidera à conserver l’équilibre de sa peau mixte. On lui conseille également de l’appliquer le soir et de ne pas la rincer. En agissant toute la nuit comme hydratant, la peau sera apaisée, le teint frais et sans imperfections au bout de 28 jours.

Découvrez encore plus d’interviews et apprenez-en toujours plus pour lutter contre la pollution en vous abonnant à notre chaîne Youtube Noxidoxi Dermocosmétiques

 

OUI, la pollution a une action nuisible sur votre peau !

En cette période de confinement, nous continuons de mener nos interviews, afin de rencontrer des individus et de les confronter à la réalité de la pollution.

Nous en sommes convaincus, la pollution a un effet néfaste sur la peau, et cette dernière se doit d’être détoxifiée, réparée, et protégée, avec des soins ciblés et efficaces.

Noxidoxi va plus loin et s’engage dans la lutte contre la pollution en proposant une suite d’actions concrètes : des défis pour changer les habitudes quotidiennes, des articles de blog sur les avancées scientifiques et les innovations, une communauté avec des conseils d’experts

Nous souhaitons accompagner le plus grand nombre dans leur démarche pour comprendre et lutter contre la pollution !

Vous aussi vous souhaitez témoigner des effets de la pollution sur votre peau et tester un soin anti-pollution Noxidoxi ? Contactez-nous !

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.