Et si prendre soin de votre peau commençait par un tri de vos cosmétiques ?

Pleins de promesses, les produits cosmétiques peuvent pourtant avoir un impact négatif sur la qualité de votre peau.
Enrichis en agents conservateurs et en conditionneurs, certains produits d’hygiène et de beauté peuvent même avoir des répercutions néfastes sur votre santé. Pour prendre soin de votre peau, il convient donc d’opter pour des produits naturels, qui soient à la fois respectueux de votre santé et de l’environnement.

Apprenez à reconnaître les composants nocifs dans les cosmétiques pour faire le tri qui s’impose dans vos produits de beauté.

Les produits cosmétiques incontournables dans une salle de bain

Chaque jour, vous utilisez des produits cosmétiques pour vous laver, prendre soin de votre peau ou encore pour vous maquiller. Les produits de soin et d’hygiène que vous utilisez sont susceptibles de contenir des substances nocives pour la santé et l’environnement. En effet, les composants toxiques se cachent dans la majorité des cosmétiques. Ils s’accumulent ainsi dans l’organisme avec le temps mais s’infiltrent également dans les canalisations pour polluer l’eau et l’environnement.

Parmi les cosmétiques les plus couramment utilisés pour le soin et la beauté du visage, les crèmes anti-rides et les produits de maquillage doivent faire l’objet d’une sélection rigoureuse. Si les femmes utilisent quotidiennement des nettoyants et des démaquillants pour le visage, les hommes sont également concernés avec les produits de rasage et les soins pour la barbe.

Votre routine quotidienne passe aussi par des gestes d’hygiène essentiels, qui nécessitent notamment l’emploi d’un gel douche, d’un déodorant ou encore d’un nettoyant intime. Parmi les indispensables, se trouvent également les crèmes solaires et les soins hydratants pour le corps, les mains et les pieds, sans compter les vernis à ongles qui viennent sublimer votre beauté. La liste des cosmétiques de votre quotidien s’agrandit encore avec les produits capillaires tels que les shampoings, les après-shampoings, les masques et autres soins disciplinants.

Lorsqu’ils comportent des substances nocives, ces produits de beauté et d’hygiène occasionnent des déséquilibres de la peau, du cuir chevelu et de la fibre capillaire, déclenchant des réactions en chaîne et engendrant des besoins supplémentaires. Vous entrez ainsi dans un cercle vicieux, néfaste à la fois pour votre beauté, votre santé et pour la planète.

Comment trier mes cosmétiques en identifiant les composants nocifs ?

Les substances nocives dans les cosmétiques sont classées en plusieurs catégories.
Certains composants sont irritants pour la peau, tandis que d’autres sont qualifiés de perturbateurs endocriniens ou des substances cancérogènes.
Pour vous aider à faire le tri dans vos cosmétiques, nous avons répertorié les principaux ingrédients à proscrire ou à éviter :

  • Le BHA, ou butylhydroxyanisole, et le BHT, ou butylhydroxytoluène
    Ce sont des perturbateurs endocriniens potentiellement cancérigènes responsables également de réactions allergiques qui peuvent être très virulentes. En raison du risque qu’ils représentent sur l’organisme nous ne pouvons que vous conseiller de vous passer des produits qui contiennent l’une de ces deux substances et de les jeter à la poubelle.

Le triclosan est un perturbateur endocrinien soupçonné d’affecter le foie et le système reproducteur.
Il est également néfaste pour l’environnement et plus particulièrement pour les milieux aquatiques. Ce composant apparaît sous le nom de « triclosan » dans les formules INCI et doit être écarté systématiquement de votre routine de soin.

Les parabènes sont des agents conservateurs responsables d’allergies et de troubles endocriniens, pouvant favoriser le développement de cancers du sein.
Il est donc vivement conseillé de vous débarrasser des cosmétiques élaborés à partir de propylparaben, de butylparaben ou d’isobutylparaben.

Le phénoxyéthanol est un conservateur présent dans les cosmétiques pour les adultes et les enfants.
Il peut notamment entraîner des troubles du développement et de l’appareil reproducteur. Vous pouvez l’identifier sous la dénomination INCI « phenoxyethanol » afin de jeter immédiatement tous les produits qui en contiennent.

L’octyl methoxycinnamate, aussi appelé ethylhexyl methoxycinnamate, est un filtre solaire suspecté d’être un perturbateur endocrinien.
Nocif pour les organismes aquatiques, il est conseillé de remplacer progressivement les produits qui en contiennent par des cosmétiques naturels respectueux de notre écosystème aquatique.

L’Ethylène Diamine Tétra Acétique, ou EDTA, est un stabilisateur qui peut être toxique à haute dose.
Si ce composant est moyennement nocif pour notre santé, il s’avère très néfaste pour l’environnement, le combo qui doit vous inciter à le bannir de vos produits de soin.
Vous pouvez tout de même finir les produits qui en contiennent afin d’éviter le gaspillage mais pensez à en changer à la prochaine occasion.

Comment recycler les flacons des cosmétiques dont vous souhaitez vous séparer ?

Une fois le tri de vos cosmétiques effectué, vient l’étape de la gestion des déchets. Car prendre soin de soi et aller vers une consommation plus durable ça passe aussi par le basique et si indispensable recyclage !
Si certains flacons de cosmétique peuvent être recyclés, d’autres doivent malheureusement être directement jetés avec vos ordures ménagères. Mais attention, seuls les contenants vides sont autorisés dans les bacs de recyclage.

Voici les contenants de cosmétiques que vous allez pouvoir recycler :

  • les aérosols tels que les déodorants, les laques et les brumisateurs
  • les emballages en carton
  • les pots et les flacons en verre
  • les tubes en métal comme les dentifrices
  • les flacons en plastique des déodorants à bille

Pensez-y > pour être recyclables tous les emballages doivent être vides et le plus propres possible ! 

Vous l’aurez compris, tous les autres flacons de cosmétique sont non-recyclables et devront donc malheureusement être jetés avec les déchets ménagers.
Parmi eux, se trouvent notamment :

  • les pots en plastique tels que les gels douche, les masques pour les cheveux
  • les tubes de crème
  • les boîtiers de maquillage comme les blushs, les fards à paupière et les poudres
  • les déodorants en stick

 

Vous l’aurez compris, le soin que l’on porte au choix de ses cosmétiques est aussi essentiel que le soin que l’on porte à notre routine beauté quotidienne.

Pour votre santé, pour la qualité de votre peau tout autant que pour veiller à la protection de notre planète, pensez à remplacer petit à petit vos cosmétiques pour des produits naturels, respectueux de votre santé et de la planète.
Réutilisables et recyclables à l’infini, les flacons en verre sont une excellente alternative au plastique. C’est pourquoi les produits Noxidoxi sont proposés dans des contenants en verre dont les accessoires réutilisables vous permettent de recharger facilement vos flacons de soins tout en limitant votre impact.

Maintenant que vous avez toutes les infos en main, devenez acteur de votre beauté tout en préservant votre santé et en protégeant la planète.