Découvrez ce que la pollution dépose sur votre peau

Qui pourrait croire que l’air que nous respirons, et dans lequel nous vivons, pourrait porter atteinte à notre peau et à notre santé ? Chaque jour, notre peau perd en bien-être face aux saletés et particules de pollution qu’elle accumule. Agressée, notre peau s’exprime alors par une perte d’éclat et l’apparition de petites imperfections. Ensemble, découvrons l’impact que peut avoir la pollution sur notre peau et comment y remédier.  

 

Les particules fines liées à la pollution sont-elles un mythe ?

On sait à quel point la pollution peut être dévastatrice pour l’environnement. Ce que l’on ignore (ou que l’on néglige trop souvent), ce sont les impacts qu’elle peut provoquer sur notre peau : la santé et la beauté de notre visage sont alors en péril.  Ce phénomène s’amplifie lorsque nous vivons dans des grandes villes où la salubrité de l’air n’y est jamais garantie.

Ainsi, la présence de particules fines liées à la pollution et présentes dans l’air n’est pas un mythe. 

En exposant notre visage à un environnement où règne la pollution, nous permettons aux particules fines de pénétrer notre peau. Ces dernières sont capables de boucher nos pores, et ainsi entraîner un assèchement rapide de l’épiderme.

Malheureusement, nettoyer son visage régulièrement n’est pas suffisant pour se débarrasser des impuretés laissées par la pollution. Un traitement spécial est requis, pour éliminer toutes traces de saletés, et permettre à la peau de mieux respirer.

 

De quelle nature sont les différents polluants qui attaquent la peau ? 

Le teint n’est plus frais et le renouvellement cellulaire est souvent remis en cause. Tout ça, à cause des particules polluantes présentes dans l’air. Ce terme de “particules” est souvent abstrait et mérite que nous nous y attardions davantage : d’où viennent elles ? De quelle manière se présentent-elles ? Et, comment agissent-elles sur notre peau ?

 

  • Les polluants tiennent leur source de nombreux facteurs, comme les gaz d’échappement, par exemple. Les véhicules rejettent de l’oxyde d’azote, qui, non seulement nuisent à la santé, mais également à notre peau. En effet, ce polluant peut causer des brûlures plus ou moins sévères sur la peau.
  • L’ozone, qui est un polluant atmosphérique dont la production est liée à l’activité humaine, est également un ennemi redoutable de la peau. Ce polluant est issu d’une réaction chimique entre les oxydes d’azote et les hydrocarbures. Lorsqu’il s’infiltre dans la peau, l‘ozone détruit les antioxydants naturels produits par l’épiderme. Cela a pour effet d’affaiblir le taux de lipides, en charge de protéger la peau.
  • Le monoxyde de carbone est également un élément très présent dans les zones très polluées. Il est issu d’un processus de combustion, où le taux d’oxygène est insuffisant. Bon nombre de combustibles peuvent libérer du monoxyde de carbone : le gaz butane, le charbon, ou encore le bois. Ce polluant est directement lié à l’hémoglobine, ce qui explique le teint terne et grisâtre que peut avoir la peau. Plus simplement, il va prendre la place de l’oxygène dans le sang et dessécher la peau.

 

Votre peau est-elle affectée par la pollution ?

Les effets diffèrent d’une personne et d’un environnement à l’autre. Dans tous les cas, une chose est sûre : la pollution est néfaste pour la peau. L’identification d’une peau contaminée par la pollution se fait alors par le biais d’un ou plusieurs symptômes. 

  • Un assèchement général de l’épiderme : ce phénomène est marqué par un sentiment d’inconfort sur toutes les parties du visage. L’utilisation d’une crème hydratante neutre et anti pollution reste alors la meilleure solution pour retrouver une peau douce et bien hydratée.
  • Un teint fatigué et terne : les UV et la pollution sont à l’origine de l’oxydation du sébum sur la couche superficielle de la peau. Cette situation engendre par la suite le ternissement du teint et l’apparition de taches brunes. 
  • Un vieillissement cutané prématuré : les particules fines aéroportées présentes dans la pollution s’infiltrent dans la peau et détruisent les protéines de kératine. Ces dernières ont pour rôle de préserver la peau de la déshydratation, et donc du vieillissement des cellules.
  • Une apparition de boutons et de points noirs : le sébum est l’un des acteurs principaux dans la protection et l’hydratation de la peau. Avec la pollution, il s’accumule dans les pores, ce qui a pour effet de dilater ces derniers. Et, qui dit dilatation des pores, dit également l’apparition d’imperfections.
  • Une allergie ou une irritation : les molécules de pollution altèrent les lipides qui protègent la couche supérieure de la peau. Perdant sa protection, l’épiderme devient très sensible. Agressée, la peau réagit alors sous la forme de rougeurs et de démangeaisons.

 

Les soins anti-pollutions sont-ils un bouclier efficace face à la pollution ? 

La peau constitue le plus grand organe de notre corps et, chez un homme adulte, elle peut peser jusqu’à 5 kilos, soit 7% de son poids total ! Il est donc indispensable d’en prendre le plus grand soin. Des soins spécifiques ont ainsi été créés à cet effet.

Il ne s’agit pas de produits miracles qui vont à jamais vous immuniser des effets indésirables de la pollution. Il faut plutôt les voir comme une couche protectrice supplémentaire qui va venir bloquer les particules de la pollution. 

Outre cet aspect bouclier, ils constituent également un rituel beauté à intégrer à son quotidien. Dans la catégorie de produits anti-pollution pour visage, nous retrouvons alors des exfoliants, des hydratants, des démaquillants et des nettoyants. En soit, tout ce qu’une gamme de cosmétiques normale pourrait vous proposer… le côté anti-pollution en plus ! D’ailleurs, ils ne diffèrent en rien dans leur mode d’application : 

  • Le nettoyage avec des produits adaptés permet de mieux évacuer les résidus polluants accumulés durant la journée. Vous ne vous contentez donc pas d’effacer votre maquillage, mais également, les potentielles particules des industries pétrochimiques étant venues se déposer sur votre peau. 
  • L’exfoliation permet, quant à elle, d’effectuer un nettoyage plus en profondeur, et peut être réalisée une à deux fois par semaine. 
  • L’hydratation est une opération que nous devons effectuer au moins deux fois par jour : le matin, avant de se maquiller, et le soir avant de se coucher. Ne vous méprenez pas, quelle que soit la typologie de notre peau, l’hydratation reste une étape incontournable. 
  • Enfin, nous devons également penser à nous protéger des rayons UV, à l’aide d’une crème solaire convenant à notre type de peau.

 

Au cours de la journée, on ne réalise pas toujours la quantité de particules qui se déposent sur notre peau et les effets qu’elles peuvent avoir sur nous et notre santé. Si s’en protéger devient vital, il est également important de ne pas oublier que la pollution ne se contente pas de se déposer sur votre peau : elle agit également de l’intérieur. Pour remédier à ses effets, il est important de veiller à conserver une certaine hygiène de vie. Cela implique une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. En effet, comme tout organe, la peau a besoin d’être nourrie et protégée de l’intérieur. 

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.