Bien comprendre sa peau pour mieux la protéger | Blog Noxidoxi

Bien comprendre sa peau pour mieux la protéger

prendre soin de sa peau

 

Souvent qualifiée d’organe le plus grand du corps humain, la peau joue un rôle important pour votre santé, mais également pour votre bien-être physique et psychique. Pour la protéger comme il se doit et préserver son capital santé, il convient de bien comprendre son rôle, sa composition et les impacts de la vie quotidienne sur son intégrité et sa vitalité. Apprenez à mieux connaître votre peau pour aller vers une consommation plus saine et plus responsable vis-à-vis de votre santé et de la planète.

 

Qu’est-ce qu’on appelle « la peau » ?

Composée à 70 % d’eau, la peau est une enveloppe corporelle constituée de différents types de tissus à la fois souples et résistants. Sorte de membrane recouvrant l’intégralité du corps, elle pèse environ 5 kg chez un adulte de taille et de poids moyen alors que son épaisseur varie entre 1 et 3 mm en fonction des parties du corps. Sa surface moyenne de 2 m² lui vaut le titre, parfois contesté, d’organe le plus grand du corps humain.

 

La peau : un organe complexe aux multiples fonctions

Si la peau est sans conteste l’organe le plus lourd du corps humain, elle est également l’un des organes les plus complexes. Constituée d’eau, de protéines, de matières grasses, de sels minéraux et d’oligoéléments, elle se compose de trois couches de tissus successives :

  • L’épiderme : composé de kératinocytes, de mélanocytes et de cellules de Langerhans qui participent au système immunitaire de la peau, l’épiderme se divise lui-même en 5 couches. Sa couche cornée se compose de cellules mortes qui se desquament pour laisser place à de nouvelles cellules.
  • Le derme : constitué notamment de fibroblastes et de protéines, il joue un rôle de soutien pour l’épiderme. Ses deux couches, le derme papillaire et le derme réticulaire, comportent un large réseau de fibres élastiques et de terminaisons nerveuses.
  • L’hypoderme : tissu adipeux particulièrement épais, il joue un rôle d’amortisseur entre le derme et l’ossature. Il sert également d’isolant thermique et de réserve d’énergie puisqu’il est le lieu de stockage des graisses.

Le derme et l’hypoderme abritent également ce que l’on nomme les annexes de la peau, à savoir les glandes sudorales, les glandes sébacées et les follicules pileux. Les glandes sébacées sécrètent du sébum qui avec l’eau, forme une barrière protectrice à la surface de la peau : le film hydrolipidique.

La peau est un organe multifonctionnel aux rôles variés qui :

  • sert de barrière de protection à l’organisme contre la chaleur, les rayons du soleil et les infections.
  • aide à réguler la température corporelle grâce au phénomène de sudation permettant d’évacuer la chaleur.
  • a une fonction sensorielle puisqu’elle abrite de nombreuses terminaisons nerveuses assurant la perception de la pression, de la température ou encore de la douleur.
  • synthétise la vitamine D, un micronutriment indispensable à la solidité osseuse.

Avec l’âge, la structure et la composition de la peau évoluent, contribuant ainsi à altérer ses fonctions protectrices, thermorégulatrices et énergétiques. En effet, la quantité de collagène commence à diminuer dès l’âge de 30 ans avec une peau moins souple et élastique. Vers 40 ans, le renouvellement cellulaire s’effectue moins bien, laissant apparaître des rides d’expression. De même, le fonctionnement mélanocytaire de la peau commence à s’altérer à partir de 50 ans. Des taches pigmentaires apparaissent alors, tandis que la peau se déshydrate, se fait plus sèche et moins souple. Ce phénomène s’accentue encore après 60 ans puisque la peau est de plus en plus fine et plus flasque, elle se ternit et se froisse de manière plus ou moins rapide en fonction des prédispositions génétiques et de l’hygiène de vie.

Quel est l’impact de votre mode de vie sur la santé de votre peau ?

Si nous ne sommes naturellement pas tous égaux face au vieillissement cutané, il a été prouvé que nos modes de vie pouvaient influencer de manière significative la résistance de notre peau face aux effets du temps. En effet, il existe de nombreux facteurs internes et environnementaux jouant un rôle décisif dans le vieillissement cutané :

  • Les rayons UV émis par le soleil détériorent peu à peu l’ADN des cellules cutanées. Ces dernières fabriquent moins de collagène, d’élastine et de mélanine, ce qui a pour conséquence une accélération du processus de vieillissement avec l’apparition de rides, de taches brunes et une perte de souplesse cutanée.
  • Le tabagisme est également un facteur d’aggravation du vieillissement cutané. Les substances nocives contenues dans la fumée de cigarette dégradent les fibres élastiques de la peau tout en altérant l’oxygénation et la microcirculation cutanée.
  • Le stress et la fatigue créent un déséquilibre hormonal qui affecte le système immunitaire de la peau, la rendant plus vulnérable face aux agressions extérieures.
  • Une alimentation déséquilibrée, pauvre en antioxydants et en acides gras essentiels, perturbe le métabolisme et la physiologie cutanée.
  • La pollution pénètre dans l’épiderme sous forme de particules fines qui génèrent des radicaux libres responsables de la dégradation des protéines de kératine, du dessèchement et du vieillissement cutané.

Comment protéger et renforcer votre peau ?

Pour préserver le capital beauté et santé de votre peau, il est important de la protéger efficacement des agressions extérieures responsables des principaux désordres cutanés. Pour cela, nous avons répertorié cinq gestes essentiels pour une peau durablement belle, saine et confortable :

  • Privilégiez les produits cosmétiques aux formules douces et naturelles, respectueux de l’équilibre naturel de l’épiderme et du microbiote cutané.
  • Utilisez quotidiennement notre sérum hydratant pour restaurer les réserves en eau de votre peau tout en renforçant son film hydrolipidique et en la protégeant de la pollution. 
  • Pensez à bien nettoyer le soir votre peau avec notre Huile nettoyante et démaquillante pour éliminer les impuretés accumulées la journée.
  • En complément de votre soin anti-pollution, protégez votre peau des UV à l’aide d’un écran solaire.
  • Effectuez un gommage hebdomadaire avec notre Masque Exfoliant et Vivifiant pour éliminer les cellules mortes et favorise la régénération cutanée.
  • Soignez les zones sensibles de votre peau (les contours des yeux et les lèvres) grâce à notre Soin Lissant Restructurant.
  • Consommez des aliments riches en antioxydants et en acides gras afin de protéger votre peau des radicaux libres tout en la nourrissant de l’intérieur.
  • Accordez-vous de bonnes nuits de sommeil afin de réduire le stress et la fatigue.
  • Buvez de l’eau en quantité suffisante pour hydrater votre peau de l’intérieur et favoriser le bon fonctionnement des cellules de l’épiderme (voir les 5 conseils pour bien s’hydrater)

Il est plus facile de protéger sa peau lorsque l’on comprend mieux ses mécanismes. 

Maintenant que votre peau n’a plus de secret pour vous, vous pouvez adopter les bons gestes pour préserver son capital santé. Faites-nous part de votre expérience et de vos astuces pour protéger votre peau des différentes sources de stress.

 

« Protégez-vous de la pollution »

Prenez soin de votre peau et de la planète en optant pour des cosmétiques brevetés innovants, durablement efficaces, engagés dans une démarche éco-responsable, cruelty free et 100% Made In France !

« Engageons-nous contre la pollution »

Rejoignez la Communauté NOXIDOXI et inventons ensemble la gamme Cosmétique Antipollution de demain pour une innovation responsable au service de nos valeurs communes et de notre engagement pour le futur.